Nos offres d'emploi

8 offre(s) d'emploi disponible(s)

Découvrez les offres d’emploi et les stages proposés par l’Institut Chimie de Lyon.

Date de publication :

ENSEIGNANTS-CHERCHEURS CAMPAGNE 2023

Chimie Inorganique et Matériaux
Corps : Professeur des universités
Section(s) CNU : 32 Chimie organique, minérale, industrielle / 33 Chimie des matériaux
 

PROFIL DE POSTE
Dans le cadre de sa labellisation "HR Excellence in Research" (HRS4R) par la Commission européenne le 22 mars 2019, l’ENS de Lyon s’est inscrite dans la démarche « Open, Transparent and Merit-based Recruitment » en s’engageant à mettre en œuvre un processus de recrutement ouvert, transparent et basé sur le mérite.

Structure de rattachement :
Département de Chimie
Directeur de département :
PADUA Agilio
Tel : 04 72 72 81 25
Mail : agilio.padua@ens-lyon.fr

Profil recherche :
La personne recrutée sur le poste de professeur intègrera le Département de Chimie de l’ENS de Lyon (http://chimie.ens-lyon.fr/) où elle assurera des enseignements de chimie inorganique et chimie des matériaux. Les élèves et étudiantes ou étudiants de chimie à l’ENS de Lyon sont admis
au niveau BAC+3 suite à des concours ou des analyses de dossier très sélectifs, pour des effectifs d’environ 20 étudiants par an. Ces étudiantes et étudiants sont inscrits au Diplôme de l’ENS de Lyon pour quatre années d’études qui incluent un master recherche. Les liens forts entre les Départements de Chimie et de Physique de l’ENS de Lyon au sein du master Sciences de la Matière confèrent aux étudiants de solides compétences en chimie physique.
Des parcours de formation assez divers sont possibles, notamment des doubles diplômes avec des universités européennes, une année de Master 2 de Formation à l’Enseignement, Agrégation et Développement Professionnel en vue d’obtenir l’agrégation de chimie, une année de Projets Longs de Recherche, entre autres possibilités. De nombreuses et nombreux diplômés poursuivent en thèse.
La nouvelle personne recrutée assurera, entre autres, des enseignements de chimie inorganique au sens large (chimie de coordination, chimie du solide, chimie des matériaux) en L3 et en master, tant sur les aspects fondamentaux de ces disciplines que sur les volets applicatifs et de spécialité.
Les savoirs et compétences couverts par la chimie inorganique sont incontournables dans la formation de tout chimiste et ceux-ci sont essentiels à la formation des étudiants pour répondre aux grands défis sociétaux actuels : Molécules et matériaux pour la production et le stockage d'énergie, la catalyse ou les nanotechnologies, tout en intégrant leur éco-conception et leur recyclage.

 

Vos principales missions :

La personne recrutée sera appelée à prendre des responsabilités dans les instances de l’ENS de Lyon et du Département de Chimie (responsable d’études, des admissions sur concours ou sur dossier, des relations internationales, etc.) et développera les programmes pédagogiques, aussi bien dans des sujets au cœur de la chimie moderne qu’aux interfaces avec d’autres disciplines.
Elle prendra à terme des responsabilités en recherche, telles que la coordination d’un axe de recherche du laboratoire de chimie, l’animation de thèmes scientifiques ou encore dans la gestion ou l’évaluation de la recherche.

Date de publication :

Maitre de conférences

Unité de recherche : UMR 5182 - Laboratoire de Chimie
Composante : Faculté des Sciences - Département de Chimie

Profil synthétique : Chimie théorique, chimie quantique et modélisation moléculaire.

ENSEIGNEMENT :
Le département de chimie de l’Université Claude Bernard Lyon 1 (UCBL) forme les étudiants en chimie du L1 au M2. Nombre de ces formations se font en étroite collaboration avec d’autres départements comme la physique et la biologie. La personne recrutée aura une expérience dans le domaine de la chimie physique. Ses enseignements iront du L1 au M2 et porteront sur la chimie physique : atomistique, cinétique chimique, modélisation moléculaire et des matériaux, chimie quantique, spectroscopie formelle. La ou le candidat.e devra intervenir dans des formations pluridisciplinaires comme le master de chimie ou le master des Science des Océans, du Climat et de l’Atmosphère impliquant des étudiants d’horizons variés. Cette pluridisciplinarité pourra conduire à la mise en place de projet internationaux ambitieux comme l’alliance Arqus. Un intérêt pour les innovations pédagogiques (classe inversée, approche par projet…) sera apprécié. Pour mettre en place une pédagogie innovante, la ou le candidat.e pourra s’appuyer sur le service iCAP de l’UCBL. La personne recrutée pourra intervenir dans les évènements de vulgarisation scientifique et de science participative dans lesquels l’UCBL est très impliqué (fête de la science, Université Ouverte, Pop’Sciences…).

Vos principales missions :

La ou le maître de conférence recruté.e développera ses activités de recherche dans le Laboratoire de Chimie sur le campus de l’ENS de Lyon (LCH, UMR ENSL/CNRS/UCBL 5182), au sein de l’Axe Chimie Théorique et Thermodynamique Moléculaire (CTTM). La ou le candidat.e sera amenée à proposer un projet de recherche en chimie théorique. Ce recrutement vise à accroitre les compétences de l’axe en chimie quantique et modélisation moléculaire avec une grande ouverture sur les phénomènes abordés : réactivité, dynamique des états excités, effets d’environnements… Les applications porteront sur des problématiques d’ingénierie moléculaire ou de matériaux en lien avec, par exemple, la santé, les nouvelles technologies ou encore la transition écologique. La ou le candidat.e présentera une expérience en chimie physique et plus particulièrement en chimie théorique. La personne recrutée pourra s’appuyer sur le méso-centre de calcul scientifique PSMN (25 000 CPU, 40 GPU). La personne recrutée pourra bénéficier du réseau collaboratif existant au LCH et le dynamisme de l’environnement lyonnais et de ses projets structurants comme Shape-MED.

Informations :

Contact enseignement :
PERONNET Myriam, Directrice du département - myriam.peronnet@univ-lyon1.fr – 04 26 23 71 10

Contact recherche :
MICHEL Carine, Directrice du laboratoire - carine.michel@ens-lyon.fr - 04 72 72 88 47
LE BAHERS Tangui, Coordinateur de l’Axe CTTM - tangui.le_bahers@ens-lyon.fr - 04 72 72 81 44

 

Pour en savoir plus >> https://www.iclyon.fr/sites/default/files/documents/offres-emploi/fds-mcf31-ucbl-lch.pdf

Date de publication :

Chaire de professeur Junior CNRS

Intitulé de l'offre : Material by design, frugalité H/F
Acronyme : Materials
Établissement porteur : Centre national de la recherche scientifique
Nom du chef d’établissement : Antoine PETIT
Site concerné : Lyon Saint-Etienne
Région académique : Lyon
Établissement partenaire envisagé : INSA Lyon
Laboratoire : MatéIS - UMR5510
Date Limite Candidature : mercredi 20 mars 2024
Type de contrat : Chaire de professeur Junior
Durée du contrat : entre 3 et 6 ans en fonction du projet de recherche et du profil du lauréat
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Rémunération brute annuelle de 54 600 Euros à 57 800 Euros selon l’expérience professionnelle.
Thématique scientifique : Conception des matériaux, simulation, caractérisation, procédés de fabrication
Section(s) CN : 9 - Ingénierie des matériaux et des structures, mécanique des solides, biomécanique, acoustique
 

Vos principales missions :

La chaire a pour objectif de développer des travaux de recherche en vue d’introduire des notions des réflexions sur la frugalité en sciences et ingénierie des matériaux dans une démarche de conception de matériaux à l’échelle de leur composition chimique, de leur microstructure et/ou de leur architecture. Cette chaire CNRS de nature interdisciplinaire pourra s’inscrire à l’interface de deux de ses instituts, INSIS et INC.
Son contenu sera en droite ligne avec le Contrat-Objectifs-Performances du CNRS, avec une de ses orientations prioritaires thématiques, « materials by design ». C’est également à ce titre et pour ses deux objectifs majeurs que le CNRS est co-porteur avec le CEA du PEPR DIADEM, « Dispositifs intégrés pour l’accélération du déploiement de matériaux émergents» par l’utilisation intensive de la gestion, la fouille de données et l’intelligence artificielle. Cela correspond également à la stratégie de l’INSA Lyon, qui est partie prenante de DIADEM au sein du projet ciblé nommé ADAM, « Accelerated Design of Architectured Materials ».

Informations :

Pour en savoir plus >> https://emploi.cnrs.fr/Offres/CPJ/CPJ-2024-055/Default.aspx

Date de publication :

Chaire de professeur Junior CNRS

Intitulé de l'offre : Matériaux et Procédés pour la capture et la transformation des petites molécules (H/F)
Acronyme : CATRAMOL
Établissement porteur : Centre national de la recherche scientifique
Nom du chef d’établissement : Antoine PETIT
Site concerné : Centre Val-de-Loire, Occitanie Est, PSL, Lyon
Région académique : Orléans-Tours, Montpellier, Paris, Rhône-Auvergne
Établissements partenaires envisagés : Université d’Orléan - Université de Montpellier - ESPCI PARIS - PSL - Université de Lyon 1
Date Limite Candidature : mercredi 20 mars 2024
Type de contrat : Chaire de professeur Junior
Durée du contrat : entre 3 et 6 ans en fonction du projet de recherche et du profil du lauréat
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Rémunération brute annuelle de 54 600 Euros à 57 800 Euros selon l’expérience professionnelle.
Thématique scientifique : Chimie et procédés

Profil Recherché
Titulaire d’un doctorat ou diplôme équivalent ou justifiant de titres et travaux scientifiques jugés équivalents par l’instance compétente de l’établissement. Il n’y a aucune condition d’âge ou de nationalité pour candidater. Tous les emplois CNRS sont accessibles aux personnes en situation de handicap en bénéficiant d’aménagement d’épreuves rendus nécessaires par la nature du handicap.

Vos principales missions :

Compte tenu du changement climatique, la capture et valorisation des petites molécules et la capture de l’eau dans l’air constituent des enjeux importants pour une chimie sobre et propre dans le cadre de la nécessaire transition énergétique.

L’objectif de ce projet vise donc à contribuer à la sobriété énergétique à limiter le rejet de gaz à effet de serre et à la sauvegarde de ressources rares. La valorisation des molécules comme CO2 et N2 est actuellement très énergivore et les procédés actuels nécessitent des ruptures pour améliorer leur rendement. Valoriser CO2 et N2 en méthanol/formiate/CO et en NH3 par exemple, permet dans le premier cas de réduire la quantité de CO2 et de plus de préparer pour l’industrie de nouvelles molécules à partir d’intermédiaires chimiques.

Dans le cas de CO2 un des enjeux majeurs est de réaliser sa capture dans l’air grâce à des matériaux nanoporeux adaptés. Concernant NH3, un enjeu important est de trouver des voies écologiques pour sa synthèse afin de pouvoir l’utiliser comme vecteur énergétique. Par ailleurs, le manque d’eau potable est un des grands enjeux du changement climatique. La recherche de matériaux à bas prix pour la capture et la restitution à la demande de l’eau de l’air constitue une des voies qui permettrait d’obtenir de l’eau potable dans les régions qui manquent d’eau tout comme l’amélioration des procédés permettant de capter les polluants dans les effluents conduisant à un usage circulaire.

Le CNRS et les Universités sont engagés à répondre à ces enjeux sociétaux de grande importance et à renforcer les équipes dans ces domaines permettra de rester dans la compétition internationale et de contribuer à l’évolution des usages et pratiques pour garantir un développement économique respectueux de l’environnement.

Date de publication :

Chiral molecular receptors for redox photocatalysis in confined space

  • Post-Doctorat

Postdoctoral position available at the Laboratory of Chemistry, ENS Lyon, France

Supervisors : 

  • Dr. Nicolas De Rycke: nicolas.de-rycke@ens-lyon.fr – 04 72 72 88 63
  • Dr. Jean-Pierre Dutasta: jean-pierre.dutasta@ens-lyon.fr – 04 72 72 83 82
     

Laboratory of Chemistry (UMR 5182), Supramolecular Chemistry and Chemical
Biology Team, Univ. of Lyon – ENS Lyon.

 

Candidate profile

We are looking for a highly motivated synthetic organic chemist with an interest for supramolecular
chemistry and photocatalytic properties studies. Additionally, the candidate must have skills in multi-step
syntheses and solid experience in usual analytical techniques (NMR, IR, UV-vis abs., etc.). The candidate
must hold a PhD in organic chemistry. Expertise in the fields of photophysics and photocatalysis is valuable
but not mandatory. The post-doctoral fellow will be offered a 12 or 18-months full time position starting
from spring 2024 (with possible extension).
 

Scientific context

Photocatalysis allows the synthesis of important molecules with high added value, under mild, metal-free
and eco-compatible conditions, using light as an energy source.[1] To this end, it is necessary to have a stable
photoactive molecule to allow electrons transfers to the substrate of interest. This project, aims to the
enantioselective synthesis of atropisomers using supramolecular photocatalysis.[2] The substrates
targeted here are chiral atropisomeric bi-aryls involved in the synthesis of numerous bioactive
compounds. This is a multidisciplinary project involving four French laboratories in Lyon, Strasbourg, and
Marseille.

Date de publication :

ENSEIGNANTS-CHERCHEURS CAMPAGNE 2023

Chimie Inorganique et Matériaux
Corps : Professeur des universités
Section(s) CNU : 32 Chimie organique, minérale, industrielle / 33 Chimie des matériaux
 

PROFIL DE POSTE
Dans le cadre de sa labellisation "HR Excellence in Research" (HRS4R) par la Commission européenne le 22 mars 2019, l’ENS de Lyon s’est inscrite dans la démarche « Open, Transparent and Merit-based Recruitment » en s’engageant à mettre en œuvre un processus de recrutement ouvert, transparent et basé sur le mérite.

Structure de rattachement :
Laboratoire de Chimie (LCH, UMR ENS/CNRS/UCBL 5182)
Type : UMR
Nombre de chercheurs : 18
Nombre d'enseignants-chercheurs : 17
Nombre d’ITA : 15
Direction du laboratoire :
Christophe Bucher (DU adjoint)
Tel : 04 72 72 88 64
Mail : christophe.bucher@ens-lyon.fr

Profil recherche :
La personne recrutée intègrera l’axe de recherche « Matériaux Fonctionnels et Photonique » (19 permanents) du Laboratoire de Chimie (50 membres permanents), localisé dans le campus Monod de l’ENS de Lyon. Les activités du Laboratoire de Chimie sont structurées en trois axes, couvrant la
chimie physique, organique et inorganique, la chimie supramoléculaire, ainsi que les sciences des matériaux et la spectroscopie ultra-rapide. L'axe Matériaux Fonctionnels et Photonique est reconnu pour ses recherches en chimie pour l’optique, photochimie et photophysique, en chimie des matériaux et nanomatériaux, en spectroscopie, appliquées la santé, l’environnement, l’énergie la catalyse/photocatalyse, et la photonique. Ces activités de recherche sont financées via des programmes de recherche nationaux et internationaux, ainsi que par des contrats industriels.
La personne recrutée proposera un programme de recherche sur la conception et l’étude fondamentale de (nano)matériaux innovants ainsi que de leurs propriétés en lien avec les grands domaines de recherches de l'axe et du laboratoire. Les méthodes d’élaboration seront des approches basse température du type chimie douce ou chimie colloïdale. Les matériaux étudiés pourraient impliquer des systèmes inorganiques (céramiques, métaux, semi-conducteurs..) ou des interfaces hybrides organique-inorganique. Ils peuvent être nanostructurés tels que des architectures hiérarchiques, des auto-assemblages ou des matériaux poreux.

Vos principales missions :

La personne recrutée sera appelée à prendre des responsabilités dans les instances de l’ENS de Lyon et du Département de Chimie (responsable d’études, des admissions sur concours ou sur dossier, des relations internationales, etc.) et développera les programmes pédagogiques, aussi bien dans des sujets au cœur de la chimie moderne qu’aux interfaces avec d’autres disciplines.
Elle prendra à terme des responsabilités en recherche, telles que la coordination d’un axe de recherche du laboratoire de chimie, l’animation de thèmes scientifiques ou encore dans la gestion ou l’évaluation de la recherche.

Date de publication :

Matériaux de construction à base de gypse : impact de l’humidité et du séchage sur leur microstructure et performances

  • Stage

Saint-Gobain, leader mondial de l’habitat durable, conçoit, fabrique et commercialise des solutions innovantes dans le secteur des produits pour la construction et des matériaux hautes performances. Les matériaux à base de plâtre ou de gypse sont des solutions à faible impact carbone notamment dans le domaine de la construction légère.Ces matériaux peuvent être utilisés dans des conditions exigeantes, notamment par exposition à l’humidité comme par exemple en façade. La maîtrise de l’organisation et la structure de la matrice poreuse formée par des cristaux de gypse conditionne la performance et la durabilité de ces matériaux, permettant ainsi d’en élargir la gamme d’applications.

Vos principales missions :

L'objectif est de mieux comprendre l'impact du séchage sur la microstructure du gypse. 

  • D’une part, tester des méthodes qui permettent de suivre la microstructure du gypse à différents degrés d'humidité (in situ et ex situ suivant un conditionnement en atmosphère contrôlée)
  • D’autre part, étudier les changements microstructuraux et l'évolution des propriétés mécaniques entrainés par le séchage et les cycles d'humidité. Le stage se déroulera principalement à l'INSA Lyon (laboratoire MATEIS https://mateis.insa-lyon.fr/) dans le cadre du laboratoire commun MATILDE, avec des déplacements ponctuels à Saint-Gobain Recherche Paris.

Profil souhaité :

Etudiant(e)en master en science des matériaux, physique ou physique-chimie, avec un goût pour le travail expérimental et le traitement de données, de la curiosité et une grande autonomie. 

Informations :

Durée : 6 mois à partir de fév/mars 2024

Gratification : environ600€nets/mois

Lieu : INSA Lyon - MATEIS

7 avenue Jean Capelle 69621 Villeurbanne Cedex

Séjours à SGR Paris

Contacts : Solène Tadier, MATEIS solene.tadier@insa-lyon.fr

Florian BEAUGNON, SGR Paris florian.beaugnon@saint-gobain.com

Consulter l'annonce

Date de publication :

OFFRE STAGE MASTER 2 LYON EN CHIMIE MEDICINALE

  • Stage

Les oligonucléotides antisens sont des petits enchainements d’acides nucléiques de synthèse, complémentaires d’une séquence spécifique d’ARN ou d’ADN. Capables de moduler l’expression des gènes, la recherche d’oligonucléotides antisens thérapeutiques a connu un large succès avec l’autorisation de mise sur le marché du Spinraza® en 2016, premier médicament de ce type dans le traitement de l'amyotrophie spinale. Toutefois, il subsiste des incertitudes concernant leur métabolisme et leur pharmacocinétique. C'est dans ce contexte que le projet de recherche proposé se focalisera sur le développement d'une méthodologie de radiomarquage d'oligonucléotides antisens ayant des propriétés thérapeutiques dans le traitement de maladies neurologiques rares. Ce marquage permettra d’explorer la pharmacocinétique de ces molécules par imagerie TEP (tomographie par émission de positons). Basée sur des procédés de chimie « click » bio-orthogonale, la stratégie de marquage utilise une réaction de chimie click extrêmement rapide in vivo entre deux motifs chimiques (nommés A et B dans la figure plus bas) pour radiomarquer l’oligonucléotide pénétrant dans le système nerveux central. 

Vos principales missions :

Le stagiaire travaillera au sein de l’équipe COSSBA (COnception et Synthèse de Substances Biologiquement Actives, Institut de Chimie et Biochimie Moléculaire et Supramoléculaire - ICBMS). Il/Elle se verra confier 1) la fonctionnalisation de l’oligonucléotide par le motif A et la synthèse du précurseur de radiosynthèse couplé au motif B et 2) la mise au point de la réaction de chimie click en série froide. 

Informations :

Profil du candidat : le/la candidat(e) sera impliqué(e) dans la synthèse, la purification et la caractérisation (RMN, LC-MS) des composés synthétisés. Il/elle devra donc posséder un solide bagage en chimie organique et être intéressé(e) par la radiochimie.  

Prise de fonction : Janvier 2024  

Documents à fournir : CV (cursus, détail des compétences théoriques du M1 et des compétences pratiques en synthèse organique lors du stage de M1), lettre de motivation, relevé de notes du M1.   

Candidature a envoyer à : amanda.garrido@univ-lyon1.fr, thierry.lomberget@univ-lyon1.fr, sylvie.radix@univ-lyon1.fr  et wael.zeinyeh@univ-lyon1.fr 

Lieu de travail : équipe COSSBA, UMR CNRS 5246 - ISPB - Faculté de pharmacie de Lyon – 8 avenue Rockefeller – France. 

Intitulé du sujet : Développement d’une méthodologie de radiomarquage par le fluor-18 d’oligonucléotides antisens par chimie bio-orthogonale.  

Mots clés : Chimie médicinale, synthèse organique, chimie « click », chimie bioorthogonale, sondes de radiomarquage, imagerie médicale, maladies neurodégénératives. 

Consulter l'annonce.